Qui sommes-nous | Notre présence | Contactez-nous | Galerie des photos | Page initiale
Couvent Notre Dame de l'Annonciation / Maison de formation  

La maison de formation fut construite en 1954 et habitée en 1955, sous le mandat de la première Supérieure Générale, Révérende Mère Macrine CHAMI, pour accueillir les candidates à la vie religieuse. Dans cette maison leur est assurée la formation tant chrétienne qui les met sur les pas du Christ, que religieuse qui les fait des disciples de Jésus, semant sa parole partout dans les cœurs et les âmes, et académique qui leur permet d’accéder à tous les niveaux de la vie sociale et civique.

Cette maison de formation est un havre de paix pour celles qui demandent repos et calme ; une école de prière et de méditation pour ceux qui se laissent entraîner par l’amitié du Christ ; un lieu d’expérience de vie fraternelle, communautaire et un espace d’entraînement à la spiritualité du Fondateur.

C’est dans cette maison que les postulantes apprennent à vivre ensemble, en société, dans la charité fraternelle, en observant les règles de bienséance sociale et familiale.

Cette maison accueille les postulantes jusqu’à l’âge de 17 ans, date à laquelle la candidate se trouve apte à porter l’habit du noviciat. Dès lors, elle rejoint la maison du noviciat, où les novices vivent loin du monde, dans un lieu calme qui leur fournit une ambiance amicale avec le Seigneur. Ceci permet à chaque novice de bien étudier la réalité de son état, soutenue par la mère maîtresse qui l’accompagne et l’aide à bien discerner sa vocation.

Une fois ses vœux temporaires prononcés, la religieuse rejoint de nouveau la maison de formation pour continuer ses études académiques et universitaires, tout en poursuivant sa formation religieuse, spirituelle et apostolique. Ceci constitue une phase préparatoire qui s’étale sur six ans avant la profession des vœux perpétuels, durant lesquels la jeune professe tend à atteindre une maturité spirituelle et humaine plus grande et plus solide. Sa formation sera confiée selon les Constitutions, à une direction choisie et préparée à cette tâche grâce à une culture spirituelle, humaine et pédagogique convenable. Elle devra être au courant des différentes activités religieuses, disposée à comprendre la jeunesse et à dialoguer avec elle, souple dans l’adoption des méthodes convenables, tout en sauvegardant le caractère de la Congrégation et son but (Constitutions 70).

Par ailleurs, la maison de formation organise pour les jeunes professes de la Congrégation, ainsi que pour toutes les religieuses qui le désirent, des sessions de formation continue à tous les niveaux. Citons, par exemple, les sessions d’études bibliques, de liturgie, de musique ou de chant sacrés ; les séminaires de croissance personnelle qui mettent l’accent sur les besoins, les émotions, le comportement et le savoir-être, afin de développer des relations de qualité avec soi-même, les autres, et Dieu. La maison propose aux religieuses des formations de choix, organisées par d’autres centres ou associations, pour des fins catéchétiques, pastorales, théologiques, ou simplement personnelles. 

Pour des religieuses choisies ayant déjà eu un long parcours de vie religieuse, la maison de formation organise une suite de rencontres variées qui s’étalent sur une année, considérée comme un « Second Noviciat ». En outre, elle rassemble chaque année les anciennes religieuses de la Congrégation, pour une session qui leur offre des outils propres à les seconder dans leur grand âge.

Ainsi va la Religieuse Basilienne Chouérite dans son apostolat, armée de tous les moyens qui la rendent apte à s’engager profondément dans la vie de l’Église.

Galerie des Photos